la femme tortue

Bienvenue sur le site officiel de Marwil Huguet

Actuellement

  • janvier

    En décembre, on nous confirma que les artistes, l’art et la manière de le diffuser n’intéressaient pas l’État. Pourtant les artistes savaient que leur pratique représentait un pourcentage non négligeable dans l’économie du pays, tant par leur pratique que par tout ce qui allait autour (festivals,tourisme, hôtellerie, restauration, etc.). En décembre donc, de cette année-là, on pouvait aller à l’église ou la synagogue ou la mosquée mais pas au spectacle. Pourtant la règle de la séparation des corps était strictement observée dans les salles de spectacle.

    Alors en décembre de cette année-là, les artistes entrèrent dans une colère noire, ils virent rouge et commencèrent à manifester leur impatience à être entendus du pouvoir...

    Et voici ce qui arriva... En janvier on nous confirma ce qu’on nous avait dit en décembre. Et alors... alors ? Eh ben.... je... en fait...

    Et quoi d’autre ? Allez... un petit poème pour patienter :

    Tremblez potentats

    Nous nous tenons debout dans la nuit de vos doutes

    Vous riez de nos rêves ?

    Oui nos jambes flageolent

    Nous avions perdu l’habitude

    Mais cependant nous sommes debout

    Bras dessus bras dessous

    L’un fragile l’autre faible mais si forts réunis

    Tremblez potentats

    Nous reprendrons les clés de la maison

    La Maison

    Que vous ne sûtes entretenir en bons pères de famille

    En bonnes mères de famille

    Oh potentats

    Vous qui chérissez tant les mots de paille

    Les langues de brindilles

    Nous vous ferons goûter la voix des pauvres

    Des indigents et des nécessiteux

    Eux qui furent muets durant des lunes

    Tremblez potentats

    Et vous aussi tremblez alchimistes de la sueur en or

    Marchands d’argent pour de l’argent

    Et vous les suppôts de pouvoir tremblez aussi

    Nous marcherons bientôt

    Nous arpenterons le pays

    République muée par vous en un royaume

    dont nous sommes les serfs

    Tremblez potentats nous arrivons

    Extrait de Au milieu du pont Marwil Huguet